Latest Posts

Inspiration

Aventures

Road trip et randonnées dans les Highlands écossais

Découvrir l’Écosse, ses lochs et ses paysages, d'Édimbourg à l'île de Skye

ll y a quelques mois, Virginie Chabrol du Fresh Air Club partait camper 10 jours sur l’île de Jura, en Écosse. Sarah Arnould, également du Fresh Air Club, et son compagnon lui emboitaient le pas, pour un périple embrumé de l’île de Mull à l’île de Skye. C’est désormais au tour de Eudes Quittelier de nous raconter son road trip dans les Highlands. Un voyage longtemps fantasmé, entre randonnées, fish & chips et ciel chargé.

 


 

A
u delà de cette destination, nous n’avions pas de véritables buts ou de chemins définis. Juste l’envie de découvrir l’Écosse, ses lochs et ses paysages. Je dis nous car je ne suis pas seul : Anthony m’accompagne pendant cette semaine de road trip.

Après une sortie compliquée de l’aéroport (on ne s’habitue pas en dix minutes à la conduite a gauche), nous arrivons assez vite à s’échapper de la ville et de ses bâtiments gris. Nous voulions voir au plus tôt a quoi pouvait ressembler les randonnées d’Écosse ! Nous tombons sur le Loch Lochmond et faisons notre première escale. L’endroit est calme, paisible. En dehors d’un couple bivouaquant aux abords du lac, nous ne croisons personne.

Cette première randonnée fut à l’image de l’Écosse. Solitaire et sauvage. Les étapes s’enchainent, tout comme les fish and chips, les randonnées et les rencontres avec des animaux bien trop poilus. Nous arrivons enfin sur l’île de Skye. Nous y sommes restés trois jours. Rien ne s’est passée comme prévu, et c’est  tant mieux.

Nous nous perdons dans les montagnes et sentiers escarpés, essuyons une tempête de neige… Le balisage très hasardeux nous oblige à faire des détours de plusieurs heures. Au hasard des chemins, nous tombons sur une mystérieuse maison ravagée par un incendie. Intrigués, nous prenons le temps de la visiter de fond en comble.

Les conditions météos et ces petites errances ne font que renforcer l’image que nous avions de l’Écosse. Ses paysages tant fantasmés sont addictifs. Nous allons jusqu’à descendre une falaise en rappel pour sortir un peu plus de notre zone de confort. Tout à l’Ouest de l’ile de Skye, la pointe et son phare abandonné étaient attendus, mais restent un véritable spectacle.

Nous continuons notre chemin en direction Nord, jusqu’au Loch Torridon. Les paysages changent. L’ambiance est digne d’un David Lynch, l’atmosphère est unique. Chaque jour, le ciel se charge, à la limite de la tempête, mais reste étonnement calme. Nous dormons une nuit en chalet dans un domaine où les cerfs viennent manger dans nos mains sans que cela n’étonne personne.

Le voyage touche à sa fin et nous devons redescendre jusqu’a Édimbourg. Passage obligé par le Loch Ness, où nous profitons pour quelques dernières heures des sentiers de randonnée si sauvages, souvent mal balisés mais toujours magnifiques. Il est temps de reprendre l’avion. L’Écosse a tenu toutes ses promesses, nous reviendrons.

 

  • Franck Munari 19 September 2017

    Bonjour, Fantastique voyage, votre reportage nous conforte dans l'idée de découvrir également l'Ecosse. Quelle période y étiez vous ? Merci encore ! Franck

  • Adrien 18 September 2017

    Magnifique ! C'était à quelle époque de l'année ?

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NE MANQUEZ RIEN !

Un bon bol d'air frais et de créativité, 
une fois par semaine 
dans votre boîte mail


MERCI BEAUCOUP !

Et à très vite...