Mini-guide : road-trip et randonnée dans la Forêt-Noire, en Allemagne

Des lacs, des cascades, des kilomètres de sentier et 70 % d'espace boisé...

Et si, ce week-end, on partait dans une forêt enchantée ? Une forêt comme dans les contes des frères Grimm, où les arbres sont si nombreux qu’on ne voit plus le ciel bleu… Bienvenue dans la Forêt-Noire ! Warren Lecart nous donne ses conseils pour se faire un road-trip et quelques randonnées dans le plus haut massif d’Allemagne.

Pour partir à l’aventure le temps d’un week-end ou d’une journée, retrouvez ici tous nos mini-guides.

● ● ●

C
a faisait un bon moment que je voulais prendre la route pour découvrir le massif du Schwarzwald, plus communément appelé Forêt-Noire. On m’avait parlé de ses sommets, ses vallées, ses innombrables cascades et ses kilomètres de sentiers. Un coin peu connu mais qui mérite vraiment qu’on s’y intéresse, tant les paysages y sont beaux et préservés.

Comme le dit si bien l’article Pourquoi je ne renoncerai jamais aux voyages entre potes, c’est avec deux amis et sur le beat de la musique qu’on a entamé six heures de route depuis Paris, direction le Sud-Ouest de l’Allemagne, en novembre dernier. Au programme : quatre jours pour user la gomme de notre van et de nos chaussures de rando, de Baden-Baden à Fribourg-en-Brisgau (à ne pas confondre avec sa cousine suisse) en passant par le mont Feldberg.

Quatre jours passés à randonner dans les couleurs d’automne, à profiter des soirées blottis au fond du van avec un bon vin chaud maison et un jeu de cartes, et à goûter aux spécialités culinaires locales du Schwarzwald, dont l’éternelle wurst, saucisse allemande à manger crue, bouillie ou cuite, et une bonne part de forêt noire, évidemment.

 

Quand y aller ?

En toute saison ! Du printemps à l’automne pour profiter du beau temps et des randonnées, en hiver pour les adeptes de sport de glisse ou de raquettes.

Quelle que soit la période, ne vous attendez pas à y trouver chaleur et soleil : la Forêt-Noire est l’une des régions les plus pluvieuses d’Allemagne. Sur les sommets, la température moyenne est de 13°C en juillet et -3°C en janvier ! Le brouillard est souvent de la partie, tout comme la neige, dès l’automne.

Comment y aller ?

La Forêt-Noire est à proximité immédiate de la frontière franco-allemande : depuis Strasbourg, moins d’une heure de route est nécessaire pour se retrouver en plein coeur du massif !

Depuis Paris, comptez au moins 5h30 pour Fribourg-en-Brigsau ou Baden-Baden (les deux villes principales) via l’autoroute A4, et un peu plus de 4h00 depuis  Lyon. Pour faire des rencontres et partager les frais d’essence, n’hésitez pas à choisir le co-voiturage, grâce aux sites locaux de BlaBlaCar ou Drive2Day.

En train, il faut 4H00 depuis Paris (Gare de l’Est). Vous pouvez découvrir la For$et-Noire sur les rails, grâce à la ligne Badische Schwarzwaldbahn, qui grimpe à 650 mètres et parcourt 150 kilomètres entre forêts de pins et parois rocheuses, mais aussi la ICE Francfort-Bâle, la ligne du Höllental ou la Murgtalbahn.

Bon plan : la carte KONUS vaut titre de transport gratuit pour tous les bus et trains de la région.

Le road-trip

Nous avons choisi de traverser la Forêt-Noire du Nord au Sud, de Baden-Baden à Fribourg, mais l’autre sens est tout à fait possible, d’autant que la distance depuis Paris est à peu près équivalente.

Distance :

  • Paris → Baden-Baden : 538 km, soit 5h42.
  • Baden-Baden → Fribourg-en-Brigsau : 259 km parcourus en 3 jours et demi, du vendredi matin au lundi midi.

Quelques conseils :

  • Les routes sont en excellent état mais pensez à être équipés de pneus appropriés en hiver. Les grands axes sont généralement dégagés mais prudence si vous décidez de vous en éloigner.
  • Pensez à faire le plein dans les grandes villes !
  • Si la réputation des autoroutes allemandes (gratuites) et leur vitesse illimitée (mais recommandée à 130 km/h) est bien connue, sachez que cela ne concerne que certains tronçons, que nous n’avons pas empruntés depuis la France. Quoi qu’il en soit, restez prudents ! La vitesse est limitée à 50 km/h en agglomération ou 80-100 km/h sur les routes principales et secondaires. Sauf indication contraire, bien entendu.
  • Il est obligatoire d’avoir dans sa voiture une trousse de premiers secours, sous peine d’amende.
  • Gare aux « UmweltZone » : depuis quelques années, les véhicules polluants sont bannis des centres et autres zones limitées, comme à Fribourg. Pour y avoir accès, il faut une écopastille. Nous n’avons pas eu de souci de ce côté là, mais renseignez-vous en amont.

Que voir, que faire ?

Deux parcs naturels couvrent la quasi-totalité de la Forêt-Noire. L’intervention humaine y est réduite pour laisser la faune et la flore se développer librement. Autant de zones boisées, marais, lacs et autres cascades protégés à découvrir :

  • Le Feldberg, point culminant de la Forêt-Noire (1493 m) et station de ski en hiver
  • La Zweribach-wasserfalle
  • Les gorges de la Wutach ou Grand Canyon de la Forêt-Noire
  • Le Val d’Enfer ou la route de l’Höllental

Où randonner ?

La Forêt-Noire dispose d’un immense réseau de sentiers de randonnée. En voici trois exemples, testés et approuvés pendant notre road-trip.

  • Rando 1 : Le circuit de Geroldsauer-wasserfälle, du côté de Baden-Baden

Caractéristiques : Départ du parking Zimmerplatz. L’itinéraire dessine une boucle à travers la forêt jusqu’à la cascade de Geroldsau. En chemin, vous croisez le petit parc de Hinterlangenbach où biches et cerfs se promènent.
Durée moyenne : 3/4 heures
Distance : Entre 10 et 14km (plusieurs chemins possibles)
Dénivelé positif : 474m
Difficulté : Facile

  • Rando 2 : Autour du lac Wild, au Sud de Baden-Baden

Caractéristiques : Départ du parking de Seibelseckle, juste à coté du petit restaurant du même nom (on vous le recommande : ce n’est pas un 3 étoiles, mais la bière est bonne et les gâteaux maison sont parfaits après la randonnée). Clou du spectacle : le lac d’origine glaciaire Wildsee, l’un des plus beau et plus sauvage de la Forêt-Noire.
Durée : 4 heures en marchant tranquillement
Distance : 14km
Dénivelé positif : 470m
Difficulté : Moyenne

  • Rando 3 : Le mont Feldberg et son lac

Caractéristiques : La randonnée se fait en boucle avec passage par le lac glaciaire du Feldsee. Un calme fou, pas une mouche. Puis remontée jusqu’au sommet du Feldberg avec une magnifique vue sur les environs.
Durée : 4h15
Distance : 13km
Dénivelé positif : 413m
Difficulté : Moyenne

Pour les plus motivés, il existe aussi un sentier mythique :  le Westweg, ou sentier des Crêtes de la Forêt Noire. Ce chemin de grande randonnée, inauguré en 1900, traverse toute la région du Nord au Sud sur près de 285 km.

Où dormir ?

Si, comme nous, vous optez pour le road-trip en van, les parkings aux abords des randonnées feront très bien l’affaire.Le bivouac est généralement toléré si vous arrivez le soir et que vous repartez tôt le matin. Nous nous sommes fait contrôler une fois dans le van, sans conséquence. Vérifiez quand même qu’aucun panneau « interdit de passer la nuit » ne se trouve là !

Restez vigilant et choisissez aussi votre emplacement en fonction de la météo. Vous pouvez jeter un oeil à notre petit guide du bivouac parfait pour être bien prêts.

Quel budget ?

Nous avons dépensé environs 200€ par personne pour 4 jours de road-trip, tout compris. La nourriture et la bière sont peu chères, l’essence est à peu près équivalente à la France.

Liens pratiques

 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *