Voice Over / Un court métrage joliment couronné

« Ce matin, ta navette spatiale s’est écrasée sur une planète qui t’est inconnue. » Voici comment débute Voice Over, le dernier court métrage de Martín Rosete. Ce film vient de rafler 44 récompenses et a été nominé plus de 80 fois pour des prix divers à travers le monde.

Le synopsis est assez simple : un homme est confronté à trois situations insurmontables et est promis à une mort certaine. Un astronaute en manque d’oxygène perdu sur une planète mystérieuse, un soldat pris au piège d’un détonateur dans une tranchée lors de la seconde Guerre Mondiale, un pêcheur entrainé dans les abysses des fonds marins.

Trois scènes d’agonie qui nous coupent le souffle à nous aussi, spectateurs, et qui nous offrent un ensemble positivement anxiogène.

Les métaphores s’entrecroisent au fil d’une narration hésitante pour nous révéler une chute inattendue. Difficile d’en dire plus sans dévoiler les nombreux mystères qui nous aguichent tout au long de ces 9 minutes 44.

On vous laisse le suspense …

voice overvoice over 2voice over 3voice over 4

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *