Les 10 plus belles routes d’Australie

Voir les grands espaces défiler par la fenêtre, installer son bivouac, explorer le moindre kilomètre, et apprécier à chaque instant la beauté et la puissance de ces paysages mythiques. La meilleure façon de découvrir l'Australie, c'est le road-trip !

Outback désertique, plages à perte de vue, côtes escarpées, forêts vierges, gorges, canyons… L’Australie est une terre de road-trip par excellence. Au fil de ses 913 000 km de routes (dont un peu plus d’un tiers sont bitumées), elle déroule des immensités et paysages mythiques que seule la voiture permet de découvrir. Après les 7 routes mythiques pour road-trips légendaires aux États-Unis, les 9 plus belles routes d’Ecosse ou encore les 10 plus belles routes d’Irlande, direction le continent rouge, du désert central aux côtes du Queensland, des Nouvelles Galles du Sud à l’Australie de l’Ouest.

● ● ●

©drew_j_brown

Petit conseil avant de partir : si parcourir l’Australie ne présente pas de difficultés particulières sur la plupart des routes, il faudra toute de même faire preuve d’un peu d’organisation avant de vous lancer à corps perdu sur ces routes de légende ! Pensez à bien prendre en compte les kilomètres entre chaque spot, et vérifier les accès aux routes empruntées, un permis ou l’utilisation d’un 4×4 sont parfois obligatoires. Et apprenez à savourer chaque instant : pour traverser l’Australie, il faut du temps, beaucoup de temps !

1. La Pacific Coast Touring Route, du NSW au Queensland

Caractéristiques: 2700 km de route côtière, à parcourir en 15 jours.
On y va: pour découvrir les trésors qui font de cette côte un véritable joyau.
Fuyez-si : vous n’êtes pas un expert du barbecue et du rodéo, car c’est aussi ça le Queensland !

Itinéraire : Sydney – Port Stephen’s – Cairns – Parcs nationaux de Myall Lakes et de Lamington – Byron Bay – Brisbane – Fraser Island – Atherton Tablelands – Cairns

Entre Fraser Island, la Grande Barrière de Corail, les Atherton Tablelands (des lacs volcaniques et cascades encerclés par la forêt humide), d’immenses forêts vierges et des plages idylliques, on peut dire que la Pacific Highway fait honneur à l’Australie et sa démesure ! On y savoure l’ambiance hippie de Byron Bay, les spots de surf de la Gold Coast, le charmant port de Macquarie, la baie de Port Stephens peuplée de dauphins, les vignobles de la Hunter Valley, les forêts humides des parcs nationaux de Myall Lakes et de Lamington, l’archipel des Withsundays…. La liste est longue et le plaisir sans fin !

Conseil : Sortez de l’axe principal de la Pacific Highway et zigzaguez entre l’intérieur des terres et la côte.
Quand : De Septembre à Décembre.
Où dormir : À Fraser Island, la plus grande île de sable au monde, que vous pourrez parcourir le long de la 75 Mile Highway.

©Jack Marr – ©Josh Withers

2. La Eyre Highway, la grande traversée

Caractéristiques : 1675 km de ligne droite à parcourir en 6 jours.
On y va : pour faire honneur à l’anglais John Eyre, le premier explorateur européen du lieu.
Fuyez-si : vous n’êtes pas amateur de Mad Max et de trucks à triple remorque.

Itinéraire : Perth – Norseman – Balladonia – Caiguna – Madura – Border Village – Ceduna

Tout droit, toujours tout droit ! Pas de virages, peu de courbes. Dans la plaine de Nullarbor tout est infiniment plat. Sur cette route sans fin (et sans arbres), qui relie l’Australie du Sud et de l’Ouest, on prend vite conscience de la grandeur de l’île-continent. On y trouve d’ailleurs la ligne droite la plus longue d’Australie ! Le territoire est immense et les paysages fascinants. Tandis que les groupes de kangourous et wombats lézardent au bord de la route, les collines se transforment en plateaux tapissés de buissons bleutés. Coup de coeur pour les insolites falaises Bunda Cliffs d’où l’on peut observer des baleines et qui se transforment aussi en piste d’atterrissage des avions des Royal Flying Doctors ! Vos seules rencontres ? Les « road trains », ces camions de 20m de long traversant le pays d’Est en Ouest.

Conseil : Certaines sections se trouvent dans des zones isolées accessibles uniquement en 4×4.
Quand : De Janvier à Avril et de Novembre à Décembre.
Où dormir : Dans un relais routier ou un motel, comme celui du Nullarbor Roadhouse.

©Rachel Claire Field

3. L’Explorers Way, à travers le bush

Caractéristiques: route de 3000km du Territoire du Nord à l’Australie du Sud – road trip de 3 semaines
On y va: pour remonter le temps sur les pas des personnages légendaires de l’Outback
Fuyez-si : vous n’avez pas envie de vous faire un remake de Crocodile Dundee

Itinéraire : Darwin – Adelaide Waters – Katherine – Daly Waters – Tennant Creek – Alice Springs –  Parc national de Watarrka  – Parc national d’Uluru-Kata Tjuta  – Adelaïde – Coober Pedy – Port Augusta –   Adelaide – Kangaroo Island

Sur les traces des explorateurs, on s’offre un voyage mémorable à l’intérieur de l’Outback australien. Flinders Ranges, Coober Peddy, Uluru, Gorges de Katherine, Kakadu… cette route mythique nous conduit au coeur de territoires aborigènes vers des lieux parmi les plus prisés d’Australie. Entre déserts arides, zones marécageuses, terres agricoles et canyons vertigineux, l’Explorer Way se déroule avec grandeur, comme une promesse d’illustres aventures.

Conseil : optez pour un 4×4, les routes ne sont pas toujours goudronnées et n’avoir qu’un van ou une voiture peut s’avérer très frustrant !
Quand y aller : avril, mai, septembre et octobre, mais mieux vaut contacter les autorités locales avant un road-trip dans le désert.
Où dormir : plusieurs campements, dont de nombreux gratuits se trouvent le long de la route.

 ©Thibaut Paggen

4. La Great Ocean Road, la route mythique

Caractéristiques : 250km de route panoramique, à parcourir en 3 ou 4 jours.
On y va : pour observer de plus près les koalas perchés dans les eucalyptus qui bordent la route.
Fuyez-si :
si vous pensez que vous allez forcément être déçu par ce mythe, car on en revient toujours bouche bée !

Itinéraire : Torquay – Lorne – Apollo Bay – Parc national Great Otway – Parc national de Port Campbell – Warrnambool – Tower Hill Game Preserve – Port Fairy – Allansford

Si la Great Ocean Road est la route plus connue d’Australie, il suffit de s’y élancer sur quelques kilomètres pour comprendre pourquoi elle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Dans une série de lacets léchant le bord des falaises ou les longues plages désertes, la Great Ocean Road nous mène de Torquay, paradis des surfeurs, à la bourgade rurale d’Allansford. Entre deux embruns, on admire ses phares isolés, son littoral sauvage et enragé, ses forêts d’eucalyptus peuplées de koalas, avant de succomber au charme des légendaires 12 Apôtres, d’énormes meringues de calcaire plantées dans la mer. Melbourne est tout près, pourtant le dépaysement est total !

Conseil : y aller en van, pour dormir au bord de la route, mais pensez à stationner sur des zones agréées, les rangers veillent !
Quand : agréable toute l’année mais plus animée de novembre à février
Où dormir : à Port Campbell, après avoir vu le coucher de soleil sur les 12 apôtres

 

@drew_j_brown website – ©Peter Yan

5. La Great Alpine road, les Alpes du Victoria

Caractéristiques : 308 kilomètres de route de montagne, à parcourir en 3 à 4 jours.
On y va : pour découvrir une Australie trop méconnue.
Fuyez-si : vous comptez avaler les kilomètres en une journée : ce serait passer à côté de belles découvertes.

Itinéraire : Wangaratta – Bright – Harrietville – Victoria – Omeo – Dinner Plain – Myrtleford – Bruthen – Swifts Creek – Ovens – Ensay – Bairnsdale

C’est dans un décor vallonné, verdoyant puis montagneux, que la Great Alpine Road nous invite à découvrir une face cachée de l’Australie : ses Alpes ! Mais pas que : la Great Alpine Road traverse à la fois hauts plateaux, vallées et forêts, montagnes et ravins. Et ce ne sont pas les haltes qui manquent:  sports d’hiver au Mont Hotham, dégustation dans les vignobles de Rutherglen et visites de fermes, voyage dans le temps dans les villages de chercheurs d’or, randonnée au parc national du Mount Buffalo… Des routes praticables toute l’année en Australie, c’est elle la plus haute. Et le plaisir n’en est que plus grand!

Conseil: Y venir aussi pendant l’hiver australien pour profiter des plaisirs de la neige et de la glisse
Quand ? Praticable toute l’année
Où dormir ? Dans un chalet sous les gommiers des neiges, dans le petit village montagnard de Dinner Plain

©Ain RaadikWebsite

6. La Captain Cook Highway, de Cairns à Cape Tribulation

Caractéristiques : 75km de route côtière, à parcourir en 3 jours.
On y va : pour s’offrir une belle tranche d’Australie tropicale.
Fuyez-si : vous n’êtes pas trop branché crocodiles, varans et serpents.

Itinéraire : Cairns – Rex Lookout – Port Douglas – Gorge de Mossman – Daintree Rainforest – Cape Tribulation

La forêt vierge et moussue d’un côté, l’océan turquoise et la barrière de corail de l’autre. La Captain Cook Highway sait bien s’entourer. De Cairns à Cape Tribulation, cet Eden unique au monde, où le récif rencontre la forêt tropicale, la route ondule à travers les montagnes et longe la mer, tantôt au bord des plages, tantôt en amont sur les falaises. En chemin, les chefs d’oeuvres naturels s’enchainent : la jungle de Daintree (plus vieille forêt du monde !), les paisibles gorges de Mossman, le charmant village de Port Douglas, les étendues de sable blanc de Cairns… Mais si c’est l’une des plus belles du pays, c’est aussi l’une des plus dangereuses, alors prudence sur la route.

Conseil : Un 4×4 sera nécessaire dans le parc national de Daintree.
Quand y aller : De Mai à Novembre.
Où dormir : Dans la partie nord du parc naturel de Daintree.

©Ivan Slade – ©James Donaldson

. La route côtière de Sydney à Melbourne

Caractéristiques : 1380 km le long du littoral, à parcourir en 10-15 jours.
On y va : pour ses côtes escarpées, ses plages de sable blanc et ses gangs de kangourous.
Fuyez-si : vous êtes pressés ! La côte est australienne redouble de créativité pour nous faire couper le moteur !

Itinéraire : Sydney – Sea cliff bridge – Wollongong – Kiama Blowhole – Kangaroo Valley – Seven Mile Beach – Nowra – Jervis Bay – Parc national de Murramarang – Batemans Bay – Narooma – Parc national de Ben Boyd – Raymond Island- Parc national de Wilsons Promontory – Phillip Island – Melbourne

C’est sur la Grand Pacific Drive, au bord de falaises vertigineuses, que débute cette aventure mémorable. De la Nouvelle Galles du Sud à l’état du Victoria, la route déroule ses kilomètres de côte sauvage. Entre mer et montagne, on enchaine les parcs nationaux et les plages longues et solitaires. Entre deux balades sur la plage de Ninety Mile Beach ou dans le parc national de Wilsons Promontory, on s’arrête pour manger des huîtres fraîches à Pambula ou tenter de repérer les baleines à Eden. Pour ceux qui tiennent à peaufiner leur bronzage, la plage et les eaux turquoises de Jervis Bay seront l’escale parfaite. Avant de rejoindre la pétillante Melbourne, n’oubliez pas de passer dire bonjour aux phoques peu farouches de Philip Island.

Conseil : en van ou avec un break, prenez le temps de profiter de chaque arrêt
Quand : de Novembre à Février
Où dormir : près de la Tidal River à Norman Bay

©Silas Baisch – ©Benjamin Punzalan

8. La Gibb River Road, à travers la région du Kimberley

Caractéristiques : 660 km de piste de terre rouge, très occasionnellement goudronnée, à parcourir en 8 jours.
On y va : pour faire ronronner le moteur du 4×4 sur ces immensités sauvages.
Fuyez-si : vous êtes uniquement un as de la conduite en Twingo, ici il faut sortir la grosse artillerie.

ItinéraireBroome – Derby – Parc national de Windjana Gorge – Mount Hart – Parc national de la Mitchell River – Cockburn Range –  Parc naturel d’El Questro – Emma Gorge – Kununurra

Sortez le 4×4 et le GPS, vous voilà lancé au coeur de l’Outback australien dans le Kimberley ! Dans un océan de poussière rouge, on se lance à la découverte de l’une des régions les plus arides et inaccessibles d’Australie. Et si ce parcours est semé d’embuches, il est aussi foudroyant de beauté : rochers ocres écorchées, gorges et piscines naturelles étincelantes, plateaux arides et stations d’élevages… Ces terres totalement sauvages se découvrent le long de chemins de traverse reliés à l’axe principal. Si c’est un défi pour certains, « The Gibb » est pour d’autres la consécration de ce voyage au bout du monde.

Conseil : la Gibb River Road se pratique uniquement en 4X4 et en auto-suffisance car il n’y a aucune station service sur la route.
Quand : durant la saison sèche, de juillet à août
Où dormir : dans le parc national de Windjana Gorge, où vous pourrez observer de près quelques wallabies et crocodiles d’eau douce.

©Sam Rogers

9. La Tasman Highway… à travers la Tasmanie

Caractéristiques : 410 km, avec de nombreux détours, à parcourir en 15 jours.
On y va : pour son caractère insulaire, ses vallées vertes, ses grands lacs et paysages montagneux.
Fuyez-si : vous pensez que le diable de Tasmanie ressemble vraiment à Taz, car il est bien plus repoussant !

Itinéraire : Hobart – Orielton – Runnymede – Buckland – Orford – Swansea – Parc national de Freycinet -Bicheno – St Marys – Scamander – St Helens – Scottsdale -Launceston

Classé au patrimoine de l’UNESCO, “Tassie” est le plus petit des États australiens mais certainement pas le moins impressionnant. D’Hobart à Lauceston, la Tasman Highway déroule ses kilomètres d’asphalte à travers les dernières grandes régions sauvages tempérées du globe. Au milieu des montagnes assoupies, on file le long de la rivière Posser et de la côte, s’arrêtant ici et là pour savourer le caractère insulaire de la Tasmanie. Arrêt indispensable au mystique Cradle Mountain National Park et au Freycinet National Park pour admirer les falaises de granit se reflétant dans des lacs bleu cobalt.

Conseil : quelque soit la saison, prévoyez des vêtements chauds, la Tasmanie est assez imprévisible !
Quand : de Décembre à Mars.
Où dormir : au Parc national de Freycinet, pour profiter dès les premières lueurs de la somptueuses plage de Wineglass Bay, l’une des dix plus belles plages du monde.

©Bailey Wilday

10. La Great Sunshine Way, de la Gold Coast à Bundaberg

Caractéristiques : 570 km de route côtière, à parcourir en 5 à 7 jours.
On y va : pour ses spots de surfs légendaires et sa douceur de vivre fascinante.
Fuyez-si : vous êtes un grand solitaire, la Gold Coast est la première destination touristique de l’Australie !

Itinéraire : Coolangata- Surfers Paradise – Parc national de Lamington – Mont Tamborine – Brisbane – Glasshouse mountains – Noosa Heads – Rainbow Beach – Fraser Island – Hervey Bay – Bundaberg

On quitte – non sans peine – la pétillante et trépidante Brisbane, en direction de l’arrière-pays luxuriant du Queensland. Observer des baleines à bosse depuis Hervey Bay, arpenter des forêts tropicales du Parc national de Lamington, lézarder sur les immenses plages de sable blanc de Fraser ou Moreton, plonger dans les Southern Reef Islands, surfer les spots légendaires de Main Beach, Broadbeach ou Kirra, randonner dans les Glasshouse Mountains… La Côte d’Or n’a pas démérité son nom clinquant, promesse d’aventures exceptionnelles. « Sea, surf and sun »… On est en plein cliché australien, mais qu’est ce qu’on est bien !

Conseil : voyager en van est l’idéal pour être au plus près des spots, prêt à dompter ces vagues légendaires
Quand : toute l’année !
Où dormir : télécharger l’application (gratuite) Wikicamps pour trouver de nombreux sleeping spots gratuits : les rangers sont très pointilleux sur la Gold Coast…

         ©Jack Marr – @drew_j_brown – Website

Bon voyage  !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *