Latest Posts

Inspiration

Aventures

Road-trip à travers les terres sauvages d’Espagne

Parfois, il faut oublier cartes, guides et itinéraires de voyage pour découvrir ce que la nature peut offrir de plus sauvage.

S’il faut parfois aller jusqu’au Groenland pour admirer des paysages inexplorés, l’inconnu se cache souvent bien plus près. Zak Beauvois, Léonie Malherbe et Jonathan Bertin en ont fait l’expérience en Galice, pour un road trip à la recherche d’une nature brute et préservée.

 


 

V
oyager, c’est découvrir. Découvrir et casser cette image qui pèse dans nos esprits. Aller au-delà du reportage que l’on regarde dans son canap. Construire sa propre vision du monde. Se laisser saisir par les paysages.

Déjà quelques centaines de kilomètres à travers les terres espagnoles, le compteur défile, le cliché s’efface. L’Espagne nous délivre ses plus doux soupirs. Nous passons d’une nature verdoyante, à un désert aride. Peu à peu, l’imaginé laisse place au réel, à l’étonnement et à la contemplation…

Chaque jour, nous sommes plus surpris que la veille par une si grande diversités de paysages et une étonnante facilité à trouver des lieux inconnus, inhabités, voire presque vierges de toute activité humaine. On découvre dans un pays tout proche du nôtre des endroits dont on ne soupçonnait même pas l’existence.

Alors certes, on fuit les lieux touristiques. C’est même la seule façon de déterminer notre itinéraire. Fuir la foule qui s’agglutine dans les mêmes plages devient un jeu. Les endroits que nous avions cochés sur la carte il y a quelques mois en prévision du périple ne nous aident guère quant au chemin à suivre. Pour que l’histoire de notre voyage puisse s’écrire, il nous fallait comprendre que l’aventure marche à l’instinct. Et c’est lui, mêlé au vent, que nous suivrons dorénavant.

Dormir à la belle étoile et se laisser réveiller par le soleil. Se baigner dans les cascades gelées avant de se perdre au milieu d’une forêt brulée. Passer la nuit sur le toit d’une cabane, dans le creux des falaises ou sur un parking isolé. Se faire voler un jambon sec par un renard puis admirer les hirondelles du soleil traversant le désert.

On pourrait dresser une liste interminable de ces moments qui ont de loin dépassé tout ce que nous avions pu imaginer. Même avec le recul, en regardant les photos ou en partageant nos souvenirs, nous avons encore du mal à réaliser que toutes ces scènes se sont déroulées à quelques centaines de kilomètres seulement. Voyager, c’est se laisser surprendre.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NE MANQUEZ RIEN !

Un bon bol d'air frais et de créativité, 
une fois par semaine 
dans votre boîte mail


MERCI BEAUCOUP !

Et à très vite...