Les Vimeos de la semaine #03 / Spécial Londres

Chaque vendredi, nous avons décidé de répertorier les petits bijoux que nous livre la plateforme New-Yorkaise. Je vous laisse découvrir la sélection de cette semaine. En ce jour de cérémonie d’ouverture des JO 2012, on a choisi de partager avec vous des vidéos mettant à l’honneur la capitale Britannique.

Alors que la célèbre flamme olympique se ballade depuis quelques temps dans Londres, Leo Bridle et Amael Isnard ont eu la brillante idée de réaliser leur propre version de cet événement. Cette fois ci, ce ne sont pas les personnalités et autres sportifs qui sont à l’honneur, mais de petits animaux. Olympic Vermin est une jolie réalisation nous qui nous fait découvrir Londres à travers le parcours d’un écureuil, un rat ou d’un pigeon.

Live the Slanguage nous fait visiter la capitale Britannique et ses alentours en nous enseignant l’argo Londonien et en nous apportant des précisions par rapport à certaines expressions, pas forcément accessibles aux touristes étrangers venus en nombre pour les JO.

Quelques semaines après avoir fêté le sacre de Roger Federer, les meilleurs tennisman du monde remettent le couvert sur le célèbre gazon Londonien. En attendant le début du tournoi, The Seventh Movement vient de sortir ce petit film réalisé par Steve Lawrence et ESPN résumant la dernière quinzaine de Wimbledon. Charmant.

Comme on peut le voir depuis quelques temps, cette période Olympique représente une bonne opportunité pour de nombreuses marques de parler à leur audience. Que ce soit Old Spice, Samsung ou encore British Airways, chacune y trouve son compte. En cette fin de semaine, je souhaitais vous faire découvrir le dernier spot de Nike intitulé Find Your Greatness. Le concept est simple, montrer que la performance est accessible à chacun d’entre nous, qu’il suffit de puiser dans nos ressources pour trouver cette motivation qui deviendra le fruit de notre réussite. Au delà de ça, la marque de sportswear américaine passe par plusieurs lieux tout autour de la planète s’appelant London mais n’étant géographiquement pas situés de l’autre côté de la Manche.

 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *