Latest Posts

Inspiration

Aventures

Google x Uber / Des taxis sans chauffeur à Paris ?

Qui n’a jamais entendu lors de son enfance le fameux refrain sur les voitures volantes ? 20 ans plus tard, même si les films de science-fiction s’en sont donnés à cœur joie, la réalité demeure toute autre et nos voitures ne nous permettent pas encore d’éviter les feux et autres embouteillages. Cependant, depuis plusieurs années, Google travaille d’arrache pied pour révolutionner la conduite avec les Google Car, des voitures totalement autonomes facilitant la vie de nombreux usagés. Récemment, le géant américain a investi plusieurs millions dans le service de chauffeur privé Uber, un prolongement stratégique ?

cinquième element 2
LE POINT SUR LES GOOGLE CAR

Pour les retardataires, la Google Car est une voiture sans pilote équipée de caméras et de capteurs sensoriels qui détectent tous les obstacles qui se trouvent sur son passage afin d’évoluer dans un trafic réel sans assistance humaine. Comme son nom l’indique, elle est développée par Google (oui oui).

Depuis 2010 et l’annonce du projet, dirigé par Sebastien Thrun, de nombreux tests ont été effectués et le produit fonctionne déjà : 8 voitures de différentes marques ont parcouru plus de 200 000 km en Californie, sans avoir provoqué aucun accident. Si bien que de nombreux autres constructeurs automobiles ont déjà déposé des demandes de permis.

Cependant, la production de masse ne débutera pas avant que la firme ait prouvé que son système est plus sûr qu’une voiture conduite par un humain.



UBER ET GOOGLE

La semaine dernière, Uber – le service de chauffeur privé lancé en 2009 basé sur la réservation via smartphones – confirmait et précisait sur son blog la levée de fond de 361 millions de dollars annoncée en début de mois.  De cet argent, qui servira à améliorer le service et à lui permettre une expansion plus rapide, 258 millions de dollars ont été versés par Google Ventures, un des fonds d’investissement de la compagnie qui signe ici son plus gros chèque de tous les temps.

D’après Le Monde, le groupe viserait à mettre en place des « robot taxis » dans les années à venir, un système qui permettrait de limiter la pollution, les besoins et les accidents de la route.  L’investissement dans la technologie de Uber, mettant en relation clients et chauffeurs de voitures de luxe, pourrait donc être utile au groupe californien, qui, sous réserve d’une expérience concluante, pourrait vous proposer des taxis sans chauffeurs plus vite que vous ne l’imaginez.

Reste à savoir si tout le monde est prêt à mettre sa vie entre les mains d’un ordinateur. D’après vous ?

google car

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NE MANQUEZ RIEN !

Un bon bol d'air frais et de créativité, 
une fois par semaine 
dans votre boîte mail


MERCI BEAUCOUP !

Et à très vite...