Burnt? Unburnt? Burnt / Claire Fontaine

L’artiste française Claire Fontaine – qui tire son nom d’une marque populaire de cahiers pour écoliers – se définie elle-même comme une artiste « readymade ». Le « readymade », en gros, c’est utiliser comme matière première un objet quelconque et le transformer en oeuvre d’art. Pour U.S.A (burnt/unburnt), l’artiste a utilisé des milliers et des milliers de petites allumettes, plantées une à une dans un mur du Portland Institute for Contemporary Art pour y faire apparaître une carte des États-Unis. L’exposition avait lieu en 2011. usa-1usa-2usa-3usa-4usa-5usa-6usa-8usa-9Mais Claire Fontaine a fait parler d’elle plus récemment avec une oeuvre similaire qui, vous allez voir, n’a pas dû plaire à tout le monde au moment de sa « transformation artistique ». America (burnt/unburnt), nouvelle pièce de l’artiste, est exposée dans une gallerie de San Francisco début janvier. 50 000 allumettes pour une carte des États-Unis, encore une fois. À ceci près que, cette fois-ci, l’artiste met feu à son installation, entraînant avec elle le plafond de la pièce et quelques canalisations. 5 000 $ de dommages et une évacuation en urgence de tous les visiteurs. Pas de blessés, alors on a le droit de se marrer. Fontaine-Queens-Nails

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *