Latest Posts

Inspiration

Aventures

Adventure #17 : Le labyrinthe bleu, Maroc

Shannon May Powell vous emmène découvrir les ruelles Indigo d'un petit village perdu dans les montagnes.

Nous avons traversé la mer d’Alboran sur un grand ferry, en regardant la côte Espagnole s’éloigner petit à petit. À l’horizon, les lumières s’effacaient une à une, jusqu’à ce qu’il ne nous reste plus que la mer agitée et le ciel noir en guise de décor. Il ne fallut pas longtemps avant d’atteindre le port de Tanger. Il était déjà tard dans la nuit et les montagnes du Maroc, notre destination finale, étaient encore à 2h de route dans les Terres. Nous avons voyagé de nuit afin de profiter pleinement du jour suivant à destination.

Il faisait toujours noir lorsque nous sommes arrivés à Chefchaouen. Nous avons tracé notre chemin à travers un labyrinthe de ruelles indigo à la recherche d’un endroit pour se reposer avant le lever du soleil. Les rues commençaient à se réveiller et les étals de marché qui bordaient les murs présentaient fromages, olives, dates et petites patisseries. Une douce musique folklorique berbère s’échappait de la radio d’un petit magasin du coin. La ville nous enivrait au fur et à mesure de notre avancée.

Dans le centre, nous avons passé une petite porte marquée de symboles arabes. À l’intérieur du batiment, nous avons bu du thé à la menthe dans des gobelets en verre, assis par terre, et discuté longuement avec un homme enveloppé dans de longs tissus. Le temps semblait figé. Les murs recouverts de tapis retenaient l’odeur de haschisch, et je nous imaginais comme des génies piégés à l’intérieur d’une bouteille.

Le lendemain, nous nous sommes reveillés au son d’un bourdonnement profond. C’était les chants du matin qui resonnaient dans les rues. Après le petit déjeuner sur le toit de notre riad, on nous a conseillé de s’enfoncer les ruelles sinueuses de la périphérie de la ville. Ici, nous avons découvert la source d’eau naturelle de la ville, une rivière turquoise où les habitants se baignent et lavent leurs vêtements.

Le monde réel ne réussi que rarement à produire des scènes aussi mystiques que celles de nos rêves. Cependant, Chefchaouen semblait posséder ce pouvoir. Même dans ma mémoire, la ville coincée entre les montagnes vierges et les cascades, semble irréelle. Je me souviens de Chefchaouen comme d’une belle perle rare – avec émerveillement et d’incrédulité.

Shannon Powell

moroco2

morroco1

morroco3

morroco4

morroco5

morroco6

morroco7

morroco9

morroco10

morroco11

morroco12

NE MANQUEZ RIEN !

Un bon bol d'air frais et de créativité, 
une fois par semaine 
dans votre boîte mail


MERCI BEAUCOUP !

Et à très vite...