Latest Posts

Inspiration

Aventures

3 questions à Coyote Peterson, le Youtubeur de la chaîne Brave Wilderness

Ou comment se faire piquer par les bestioles les plus venimeuses du monde

Coyote Peterson est sans doute le reporter animalier le plus courageux ou inconscient que l’on connaisse. Sur sa chaîne Brave Wilderness, il repousse les limites devant la caméra en se faisant piquer par les insectes les plus venimeux au monde. Nous lui avons posé trois questions pour en savoir plus sur les raisons de s’infliger une telle douleur.

Salut Coyote, tu peux nous expliquer pourquoi tu te fais volontairement piquer par toutes sortes d’insectes comme des abeilles tueuses de vaches ?

Bonne question ! À vrai dire, si je m’inflige toutes ces piqûres d’insectes c’est pour sensibiliser les spectateurs sur les effets des venins, la puissance des poisons ou la douleur provoquée par certaines morsures. Après, je sais qu’il y a cet aspect « extrême » dans mes épisodes qui peut rebuter, mais je tiens à ce que les gens apprennent des différentes créatures croisées sur mon chemin. En montrant le pouvoir de ces insectes, je souhaite d’une certaine manière inculquer une forme de respect envers l’animal. Si les spectateurs rencontrent un jour une de ces abeilles dans la nature, ils sauront qu’ils devront l’admirer en prenant leur distance parce que le danger ne sera plus sur leur écran, mais bien réel.

Dans tes vidéos, on te voit clairement stresser avant une piqûre, tu peux nous parler de la peur et de la façon dont tu la surmontes ?

Personne n’apprécie la douleur autant que moi ahah. Je suis toujours un peu nerveux avant de me faire piquer par un insecte surtout en pensant au venin qui me sera administré. Le venin peut clairement vous tuer si votre corps réagit mal. Alors à chaque fois c’est la roulette russe. J’ai l’impression de regarder à l’intérieur du canon d’un pistolet potentiellement chargé. Bien entendu, on prend toutes les précautions nécessaires à l’avance avec mes équipes médicales qui se tiennent derrière les caméras, prêtes à intervenir en cas de pépin. Pour en revenir sur ma façon de surmonter la peur, je tente de projeter mon esprit à un endroit calme et paisible. Je pense beaucoup à l’animal, à l’environnement dans lequel il évolue et après je me lance ! C’est un peu comme arracher un pansement à toute vitesse pour ressentir la douleur le moins longtemps possible.

Est-ce qu’il t’est déjà arrivé d’avoir des problèmes pendant un tournage ou des séquelles après une piqûre ? Quels précieux conseils tu pourrais nous donner face aux dangers rencontrés dans la nature ?

Si par « problèmes » tu entends « réactions allergiques », la réponse est non. Il faut dire que mon corps a encaissé un nombre tellement important de morsures et de piqûres qu’il peut supporter des venins de fourmis, d’araignées, de scorpions ou de Monstres Gila. Sinon, le meilleur conseil que je peux vous donner serait de ne jamais essayer de manipuler ou de capturer des animaux dans la nature. Une simple piqûre peut être mortelle. Il faut vraiment rester prudent. Be brave, stay wild !

Pour suivre Coyote Peterson dans ses aventures, rendez-vous sur sur sa chaîne Brave Wilderness.

NE MANQUEZ RIEN !

Un bon bol d'air frais et de créativité, 
une fois par semaine 
dans votre boîte mail


MERCI BEAUCOUP !

Et à très vite...