10 documentaires d’aventure à voir absolument

Une sélection de films pour les amoureux d'escalade, d'alpinisme, de surf ou de nature !

Un été passé à surfer autour du monde, une traversée de l’Alaska en chiens de traîneau, une ascension terrifiante… Dans notre newsletter hebdomadaire, on vous présente régulièrement nos documentaires d’aventure préférés. Pour ceux qui ne sont pas abonnés, voici la liste des dix premiers documentaires envoyés. De quoi égayer un dimanche pluvieux ou passer un bonne soirée ! Pour recevoir les prochains, inscrivez-vous à notre newsletter.

 


 

La vie au bout des doigts

Jean-Paul Janssen, 1982

Considéré comme le premier film d’escalade (c’est-à-dire où l’escalade est une activité à part entière et pas un moyen de pratiquer l’alpinisme), ce court métrage a propulsé Patrick Edlinger au rang de star mondiale. Pendant 26 minutes, le grimpeur français nous emmène vivre sa passion, à l’entraînement et pendant deux sessions d’escalade solo : sans corde, ni assurance.

Une traversée marine sur un morceau de Kraftwerk, un grand-écart, une grande voie à Buoux – devenue mythique par la suite -, un accent du Sud, un mini-short et un pantalon blanc moulant… que demander de plus ?

Le film complet est disponible sur YouTube.

The Endless Summer

Bruce Brown, 1966


Alors que l’hiver 1963 rend la côte californienne inhospitalière, Bruce Brown embarque Robert August et Mike Hynson, deux surfeurs prêts à tout affronter pour poser leurs boards sur des vagues parfaites. Leur ambition : vivre un été infini, tout autour du monde, d’Hawaï à Tahiti en passant par l’Afrique ou l’Australie.

Entre sessions de surf, découverte des cultures locales et délires entre potes, on suit pendant 95 min leurs aventures de plage en plage, avec comme climax la vague parfaite, découverte sur le désormais mythique spot de Cap Saint Francis en Afrique du Sud. Réalisé avec seulement 50 000 dollars et une caméra 16mm, ce film culte a marqué l’entrée de la surf culture et de son mode de vie hédoniste sur le devant de la scène.

Découvrez le trailer juste ici. Le film complet est disponible à la location sur différentes plateformes dont YouTube ou iTunes.

Touching the Void

Kevin MacDonald, 2003

En 1985, Joe Simpson et Simon Yates, deux alpinistes américains, décident de gravir la face ouest du Siula Grande dans la Cordillère des Andes, un exploit encore jamais réalisé. Après trois jours d’ascension, ils arrivent au sommet. Pendant la descente, en pleine tempête, Joe se casse la jambe : l’équivalent d’une condamnation à mort à cette altitude. Pour le redescendre, Simon le fait glisser au bout d’une corde, mètre après mètre, mais Joe tombe et se retrouve suspendu dans le vide. Pour sauver sa propre vie et pensant son ami perdu, Simon prend la décision de couper la corde qui les relie. Que va t-il advenir de Joe ?

Dix-huit ans plus tard, Kevin MacDonald réalise un documentaire retraçant cette ascension cauchemardesque, alternant les scènes rejouées par des acteurs et les interviews des vrais protagonistes. Un film à regarder entre potes !

Vous pouvez visionner le trailer ici, tandis que le docu entier est disponible sur plusieurs plateformes, dont YouTube (en anglais) ou à la location sur iTunes.

The Great Alone

Greg Kohs, 2015

Hiver 1925. Une épidémie de diphtérie frappe la ville de Nome, en Alaska. La glace et le blizzard empêchent tout envoi de sérum par avion ou bateau mais un musher brave la tempête pour apporter le précieux remède. Près de 50 ans plus tard, une course de chiens de traîneau est créée pour célébrer cet exploit : l’Iditarod Trail. Considérée comme l’une des compétitions les plus difficiles au monde, l’Iditarod relie Anchorage à Nome, soit 1 757 km à travers la taïga. Beaucoup n’en reviennent pas. En 1978, Dick Mackey remporte la victoire après 14 jours de course, sous les yeux de son fils, Lance. Celui-ci en sera marqué à jamais et dédiera sa vie au mushing. En 2007, Lance entame l’Iditarod avec le dossard n°13, le même que portait son père 29 ans plus tôt…

The Great Alone retrace le parcours de Lance Mackey, fait d’entrainements intenses, d’amour indéfectible pour ses chiens et les grands espaces, mais aussi de souffrance et de maladie. L’histoire d’un homme prêt à tout affronter pour réaliser ses rêves et perpétuer l’héritage de son père.

Découvrez le trailer ici. The Great Alone est disponible à la location sur plusieurs plateformes, dont Vimeo.

Blackfish

Gabriela Cowperthwaite, 2013

Marineland, Sea World, Parc Astérix… On ne va pas se mentir : on est nombreux à y avoir été, étant enfants, et à sêtre émerveillés devant une orque ou un dauphin qui danse, saute ou fait coucou de la nageoire. Mais avec le recul, on se rend compte que ces endroits ne sont que des prisons pour des animaux sauvages habitués à parcourir plusieurs milliers de kilomètres dans les océans. Tu t’imagines, toi, passer ta vie dans une baignoire ? Tu deviendrais fou, non ? Voilà ce qui est arrivé à l’orque Tilikum.

Arraché à sa famille au large des côtes islandaises en 1983, Tilikum est devenu tristement célèbre en tuant trois personnes dont sa dresseuse, Dawn Brancheau, en pleine représentation au Sea World d’Orlando. Le documentaire Blackfish raconte son histoire et dénonce plus généralement la captivité des mammifères marins et le business lucratif de ces parcs qui, bizarrement, existent encore aujourd’hui…

Le trailer de Blackfish est à voir ici, et le film est disponible gratuitement sur Vimeo (première et deuxième partie) ou à la location sur différentes plateformes, dont Netflix et iTunes.

Valley Uprising

Peter Mortimer & Nick Rosen, 2014

Génération après génération, les passionnés d’escalade ont repoussé les limites de leur discipline, rivalisant les uns avec les autres pour dompter les falaises de Yosemite. Ce documentaire nous raconte les épopées fantastiques de grimpeurs tels que Jim Bridwell, Lynn Hill ou le regretté Dean Potter, ainsi que les histoires incroyables de tous leurs acolytes, qu’il mangent de la pâté pour chat, se battent pour la gloire ou découvrent un avion rempli de weed dans les montagnes.

Plus qu’un film d’escalade, Valley Uprising est le conte inoubliable de l’évolution de la société américaine de la seconde moitié du XXe siècle, des beatniks jusqu’à nos jours en passant par les hippies et les années fluo. Et s’il est un des films sur le sujet les plus réussis de ces dernières années, c’est aussi grâce à ça : pas besoin de pratiquer ou même d’aimer l’escalade pour se laisser emporter !

Vous pouvez découvrir le trailer de Valley Uprising, et il est disponible sur différentes plateformes dont iTunes et Netflix.

21 Days Under the Sky

Michael Schmidt, 2016

San Francisco – Brooklyn. Ça fait une sacrée distance, 3 800 miles pour être précis, que Josh Kurpius, Ryan Grossman, Troy Critchlow et Gentry Dayton ont décidé de parcourir au guidon de leurs choppers Harley Davidson bricolés par leurs soins. Le genre d’engins qui vous emmènent au bout du monde mais pas sans encombres…

Entre intempéries, panne d’essence, casses en tout genre, rencontres improbables, rigolades et paysages à couper le souffle, c’est parti pour 21 jours sur la Lincoln Highway, plus ancienne route qui relie la côte Ouest à la côte Est des États-Unis. À l’arrivée, un sacré sentiment de liberté. On n’a plus qu’une envie : grimper sur une moto et tracer la route entre potes.

Voici le trailer de 21 Days Under the Sky. Le film, lui, est disponible sur iTunes, Google Play ou Amazon.

Sea Gypsies

Nico Edwards, 2017

Infinity est un bateau de 120 pieds (35m environ) conçu par une bande de marins auto-proclamés « gitans »pour survivre à des conditions climatiques extrêmes. En 2014, l’équipage largue les amarres pour entamer un périple spectaculaire : une navigation de plus de 8 000 miles nautiques de la Nouvelle-Zélande à la Patagonie en passant par l’Antarctique. La traversée se révèle éprouvante, entre tempêtes extrêmes, vagues immenses, froid polaire et ouragans… La nature dans ce qu’elle a de plus brut !

Totalement immersif, le documentaire nous embarque aux côtés de cet équipage amateur, sous-équipé et complètement déjanté pour une aventure humaine extraordinaire, ponctuée de soirées arrosées au rhum et de paysages à couper le souffle. Nous avions d’ailleurs posé quelques questions à Ayack, l’un des gypsies, à propos de cette odyssée hors du commun.

Le trailer de Sea Gypsies est disponible ici, est le film est à la demande sur plusieurs plateformes, dont Vimeo.

Meru, l’ascension impossible

Jimmy Chin & Elizabeth Chai Vasarhelyi, 2015

Le pic Meru, au nord de l’Inde, est considéré comme l’une des ascensions les plus dangereuses et difficiles du monde. Nombre d’alpinistes s’y sont essayés, sans jamais parvenir à le dompter. Conrad Anker, Jimmy Chin et Renan Ozturk, après avoir échoué trois ans auparavant, ont finalement retenté l’expérience en 2011…

Une ascension infernale entre mers de glace et parois à la verticale, pour finir sur la terrifiante pointe du Shark’s Fin. Le tout avec des conditions météorologiques difficiles, la nourriture qui vient à manquer et la fatigue physique à dépasser. Un film incontournable pour tout amoureux d’alpinisme et de sensation forte.

La bande-annonce de Meru est disponible à cet endroit, et vous pouvez voir le film sur le site du documentaire, sur iTunes ou Netflix.

In Gora

Andy Collet, 2017

Un mois de trip à bord d’un bus scolaire aménagé, 6000 km, 13 pays visités, 10 riders, des descentes de folie, des bons moments de rigolade et des rencontres improbables : voici tous les ingrédients d’In Gora ! Les riders de la Picture Family ont rejoint Val et Tim de Let’s Be Nomads pour un road trip à travers les Alpes et les Balkans.

In Gora nous plonge dans le quotidien de ces passionnés de glisse et de nature, de l’Autriche à la Slovénie en passant par la Macédoine, le Monténégro ou la Bulgarie. À bord de leur ancien bus scolaire jaune entièrement réaménagé façon auberge de jeunesse ambulante et éco-responsable, ils parcourent les montagnes à la recherche des plus beaux spots à rider. En chemin, ils s’interrogent et échangent avec les habitants sur les problématiques environnementales et sociales locales.

In Gora est disponible sur Vimeo, ici pour le trailer et pour le film complet à la demande.

 

Pour recevoir régulièrement de nouvelles idées de documentaires à regarder,

inscrivez-vous à notre newsletter.

  • Camille D 07 August 2018

    2 soirs, 2 des documentaires (Blackfish and Seagypsies) que vous recommandez! Merci sont géniaux!!

  • marodon 28 July 2018

    Meru est aussi disponible sur netflix

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *